Moi.jpg

Christelle BEAUDOUIN

au service de Cocon de vie

Depuis 10 ans, au sein de diverses associations, j’œuvre auprès de parents pour les accompagner dans leur volonté de mieux-être en famille.

Tout a commencé par la découverte de la Langue des Signes Française. A cette époque, mon fils aîné avait 2 ans, un diagnostic de surdité profonde bilatérale venait d’être posé. Naturellement, je me suis dirigée vers la Langue des Signes Française qui me semblait tout à fait adaptée pour ouvrir mon fils à la compréhension du monde qui l’entoure.

Cet événement marquant dans notre vie était un nouveau chemin à emprunter avec de nouvelles perspectives, de nouvelles rencontres et surtout une nouvelle vision de la Vie.

 

Tout en me formant à la Langue des Signes Française, je découvre un concept nouveau en France : signer avec son bébé. Ce concept introduit en France en 2006 par Nathanaëlle Bouhier Charles avec l’association Signe Avec Moi, propose à tous parents, d’utiliser quelques signes de la Langue des Signes Française pour communiquer avec leur bébé.

Mon expérience personnelle m’amène à m’impliquer au sein de Signe Avec Moi. Je me forme pour proposer, dans un premier temps des ateliers aux parents désireux d’une implication nouvelle auprès de leur bébé, puis pour intervenir en tant que formatrice au sein des structures petite enfance. Aujourd'hui, au sein de Signe Avec Moi, je suis membre du conseil d'administration, j'ai également pris une place dans l'équipe de formatrices du réseau pour former les futures animatrices d'ateliers parents/bébés ainsi que les futures formatrices en structure d'accueil petite enfance.

En parallèle, j’applique ce concept avec mes deux autres enfants, dès leur naissance. Je découvre alors qu’utiliser les signes avec un bébé ne se limite pas à donner un moyen de communication aux tout-petits. Les signes accompagnent pleinement le développement global de l'enfant.

Notamment par la bienveillance qu’implique l’utilisation des signes. Diverses lectures sur l’éducation positive, mon expérience de maman et des rencontres me permettent de faire ce lien et de vouloir aller plus loin.

Je me rapproche alors de "l’atelier des parents". Je me forme et j'ai pu proposer pendant quelques années,  des ateliers de communication bienveillante.

Et la bienveillance en famille nécessite de savoir prendre du recul, de savoir gérer ses propres émotions. ​Le vécu trop souvent contraint et les blessures de vie inévitables véhiculent des pensées parasites qui peuvent mener à un mal-Être global, qui se répercute sur ses proches et constitue une entrave à l’Harmonie. Je décide alors d'aller plus loin dans l'accompagnement. C’est par le toucher que je décide de le faire. Des rencontres, des lectures, une formation complète et me voilà réflexologue plantaire.

C’est auprès de Mireille MEUNIER que je reçois ces nouvelles compétences. L’énergétique chinoise appliquée à la réflexologie plantaire avec une approche psycho corporelle et psycho émotionnelle me paraît parfaitement adaptée. J'ai complété cette formation de base par la réflexologie pédiatrique, l'accompagnement de la femme enceinte et le suivi oncologique en soin de support.

 

Dans cette pratique réflexologique, je travaille notamment sur les corps subtils, situés dans le corps physique. Une fois encore, je sens qu'il est possible d'aller plus loin.

Les corps subtils rayonnent à l’extérieur du corps physique, c’est ce que l’on appelle les auras. A l’extérieur du corps, elles sont en première ligne pour recevoir ce qui nous touche moralement, émotionnellement puis physiquement.

Pour répondre à cette attente, je me tourne vers l’Aurathérapie, l’art du toucher aurique, et me forme auprès de Christine et Michel Soenser.

Et puis, les séances d'aurathérapie révèlent parfois l'influence des vies antérieures. J'explore donc cet aspect, je m'ouvre de plus en plus spirituellement et deviens maître praticienne en hypnose régressive spirituelle formée auprès de l'Institut International d'Hypnose Spirituelle (IIHS). Avec l'expérience, bien souvent au cours des séances, des défunts s'invitent. Ce sont des moments intenses en émotions. Je décide alors d'aller pus loin dans ces contacts et me forme toujours auprès de l'IIHS, au processus hypo-évolutif de communication avec les défunts. Je peux alors accompagner vers le deuil.

Au fur et à mesure de ces formations, du développement de mes compétences, j'ai une représentation de l'Être de plus en plus précise. Nous sommes constitués de chair, d'émotions, de pensées, d'énergies et imprégnés du vécu de notre âme, de nos ancêtres. Tout cela s'inscrit dans nos mémoires cellulaires. Les soins que je propose aujourd'hui permettent d'agir sur chacun de ces éléments. Je souhaite pourtant apporter une attention particulière à la mémoire embryonnaire, fœtale, à cette période de gestation pendant laquelle le bébé accueille tout ce qui lui est proposé. C'est avec le massage métamorphique que je réponds à ce souhait.

Je vous laisse découvrir avec précision l'ensemble de mes prestations, vous y trouverez sûrement votre bonheur :)

 

« Ce qui ne s’exprime pas, s’imprime » (anonyme)

« les maux du corps sont les mots de l’âme » (Platon)

​"Au centre de votre Être, vous avez la réponse ;

Vous savez qui vous êtes et vous savez ce que vous voulez"

(Lao Tseu)

logo iihs.jpg